lundi 15 octobre 2007

Du riz au lait tout doux pour soigner les bleus des Bleus

Il se tire les cheveux. Il pleure toutes les larmes de son corps, la tête entrée dans les épaules. Ou bien il erre l’air hagard, un peu couillon sur ses appuis, ne sachant plus que faire de son grand corps tout à coup. Ou bien il a le sourire crispé du garnement pris en flag’. Oh, il a mal, il a mal, le bleu !...

Au dernier coup de sifflet, je le vois blessé, perdu d’être le perdant. Après ses efforts acharnés, après cette frustration de n’avoir pas pu en marquer un, un seul essai qui aurait peut-être changé la donne, j’imagine comme il doit se sentir mal. Il me fait de la peine le géant, ramassé par terre comme une vieille chaussette, il m’émeut l’animal. J’en pleurerais presque...

Alors, j’ai pensé à lui très, très fort. Je me suis dit : je vais lui cuisiner un p’tit truc tout doux pour consoler ses bobos, un p’tit truc que je lui apporterais de mes propres mains, pisque… pisque Marcoussis c’est la rue d’à côté ! Ouais, j’ai pensé à Chabal très, très fort, parce que… Ouais, bon, en fait, faut que j’vous avoue tout !...

Depuis quelque temps, il m’est impossible de ne pas penser à lui. A vrai dire, j’ai pas l’choix ! Disons que ma belle oiselle fait en sorte que je ne puisse pas l’oublier. Disons que ma belle oiselle est en pâmoison devant sa toison et que depuis un mois, c’est la fête à la maison. Disons que, pour parler le djeun’s, ma belle oiselle kiffe grave le Chabal !

J’ai beau être un gros dindon dodu, assurément je ne fais pas le poids... Non, Mâdâme préfère les gros dindons dodus et légèrement vêtus qui excellent sur le terrain ! Non, Mâdâme préfère la bête humaine, l’homme de Neandertal à son drôle d’oiseau de mari ! Dès qu’elle le voit, elle ne se sent plus : elle glousse telle une poule de batterie. Je peux parader tout ce que je veux, je n’existe plus à ses yeux, comme si mon plumage était devenu transparent. Ouais, voyez comme la concurrence est rude ! Difficile de lutter devant ces 106 kilos de muscles, devant des mains aussi larges que mon cuissot. Il faut le reconnaître, à côté de Sébastien Chabal, je suis aussi grand que le ver dans la pomme...

N’empêche, samedi, le gars était si retourné, qu’il m’a fait de la peine. Il m'aurait presque fait pleurer... presque, j'ai dit !

Alors, j’ai pensé... J’ai pensé qu’il lui faudrait de quoi reprendre des forces pour le match de vendredi soir prochain. C’est pas l’tout, mais y’a une revanche à prendre compte les Argentins ! Alors, j’ai pensé… j’ai pensé qu’un riz au lait... Y’a rien d’mieux qu’un riz au lait !

Quant à ma belle oiselle, j'veux bien lui pardonner, parce qu'elle ne sait pas c'qu'elle dit, parce qu'elle ne sait plus c'qu'elle fait, parce qu'elle me reviendra bien assez tôt, j'en suis convaincu, parce qu'elle m'aime pour ce que je suis, un gros dindon dodu qui fait pas d'muscu, je sais qu'elle rentrera dans ses pénates, mais surtout, j'voudrais lui dire... si elle me lit, si elle m'entend, si quelqu'une de nos amies me relie là-bas à Marcoussis... là-bas, à Marcoussis... Chérie, ma Chérie, mon Unique, je t'en supplie, je t'en prie, rapporte le plat quand il a fini !...

Riz au lait d’avoine, vanille et pistache pour soigner les bobos

Ingrédients

1 litre de lait d’avoine (au rayon ou en boutique bio) ; 75 g de riz rond ; 50 g de sucre roux ; 50 g de beurre demi-sel ; 2 gousses de vanille ; 1 pincée de fève tonka râpée ; 2 CC de pâte à pistache (v. ci-dessous)

Marche à suivre

Rincez le riz à l'eau froide et égouttez.

Mettez à cuire le riz avec le lait d'avoine, le sucre, les gousses de vanille fendues en 2, la fève tonka râpée et le beurre demi-sel, dans une casserole sur feu doux pendant 30 minutes, jusqu’à obtention d’une consistance crémeuse.

En fin de cuisson, ajoutez la pâte à pistache. Mélangez puis réservez.

Dégustez tiède ou froid.

J’aime manger le riz au lait accompagné d’un thé nature au goût sauvage (Pu-erh), fumé (Lapsang Souchong) ou parfumé (ici, je verrais bien un thé pistache ou, mieux, l’exceptionnel thé noir nougat de la maison Tous les thés).

Comment faire soi-même de la pâte à pistache ?

La recette s’est largement répandue sur les blogs et c’est celle que j’utilise pour réaliser crème glacée ou sorbet. Il s’agit bien évidemment de la recette de Pierre Hermé. Simplissime. Il faudra cependant un thermomètre à sucre.

Ingrédients

250 g de pistaches mondées ; 65 g de poudre d'amande ; 125 g de sucre semoule ; 40 ml d'eau ; 3 gouttes d'extrait d'amande amère

Marche à suivre

Faites un sirop avec l’eau et le sucre en poudre, en portant à ébullition jusqu’à 121°C. Versez sur les pistaches, mélangez avec la poudre d'amande et l'extrait d’amande amère. Broyez au pilon ou mixez jusqu'à formation d'une pâte. Conservez dans un pot en verre hermétique dans un endroit frais et sec.

Bon appétit,
Tit'

28 graines et quelques miettes pour un cuicui affamé:

Pour t'avoir (enfin) rencontrer, c'est vrai que tu fais pas le poids face à cette montagne..mais, parce qu'il y a un mais (et que tu vas me payer pour cela), on est la pour se se serer les coudes...tu n'as peu etre pas les bras comme un tronc d'arbre,mais je suis sûr que tu cuisines nettement mieux que lui...en plus je dois avouer que je ne suis pas trop rugby, j'ai enocouté le match en fond...pis comme je ne suis pas francais ^^! Anyway, ton riz au lait m'irait aussi très bien, je me suis pris une mouche dans le nez à moto hier, j'ai bien mal ;-) bonne journée, bye

Claude-Olivier , le 15/10/2007 13:46  

Avec de telles consolations, pas sûr que tu les motives à remporter le prochain match ;)

mayacook , le 15/10/2007 14:05  

et bien moi, l'homme de Néanderthal, c'est pas du tout mon truc; je serais plutôt dans la ctégorie oiselle à oiseau qui prépare des riz au lait tout doux couleur petit pois...

Sandra Avital , le 15/10/2007 14:18  

"elle reviendra bien assez tôt" ????!!! ouuhhh que j'aimerais pas que mon cher et tendre dise un truc pareil :))))
sinon, j'aurais jamais pensé offrir une ptite portion verdouille de riz au lait trop tendance à Chabal. :)) j'imagine sa tête. Tu m'aurais parlé d'un bon rosbeef sur un lit de cuisses de grenouilles... ou, sans plus d'allusion, de sanglier... bon, je vois où tu veux en venir, en vrai c'est un tout fragile qui chiale. Moui... j'ai des doutes sur le pouvoir consolateur du riz au lait... Un bon bol de chocolat à la gnole ? une part énauuuurmmeuuhhh de vacherin à la fraise et à la chnatilly ? un bisou dans le cou ? un gâtal au caramel ? une cuisse de bison au ras el hanout ? mais du riz au lit. Et vert en plus... tttntntntntntntntttt....

-fsexx- hem.

annie dedicacessen , le 15/10/2007 14:19  

Il en a de la chance le Chabal, après la soupe des sportifs abîmés, il ya le riz au lait des vaincus ! Il me dit bien moi ce riz au lait tout doux et pis, on n'est point trop en forme en ce moment chez nous... Comment ça, prétexte ?

Tiuscha , le 15/10/2007 14:19  

j'ai dit du riz au lit ???!!!! madame tit' quittez mon corps !!!

:))))))))))))))))))))))))))) (vais pas m'en remettre)

-mtgmn

annie dedicacessen , le 15/10/2007 14:20  

T'inquiète ce n'est que passager cette fascination pour Chabal.... Je sais de quoi je parle!!! Bon, j'avoue ici ils ne parlent pas de rugby donc c'est plus facile à gérer.... Ta femme elle préfére sûrement son dindon à Chabal à la longue!! C'est vrai quoi un mec avec autant de poil et de cheveux ça pue au bout d'un moment... c'est pire qu'un chien mouillé .... alors que le dindon.... niet!

Clairechen , le 15/10/2007 14:23  

Toi, un gros dindon dodu?
Non mais, qu'est ce que tu nous racontes là... Tu n'es pas dodu et ta belle oiselle me paraîssait pourtant éblouie lorsque je vous ai rencontrés tous les deux§ mais, bon, avec ce riz au lait à la belle couleur et sachant que les Dames n'aiment pas trop les loosers, tout devrait rentrer dans l'ordre très vite chez toi.

Mamina , le 15/10/2007 14:23  

oulala je terais pour pouvoir gouter ton riz au lait !!! Il me fait super envie ! Ca tombe bien ta recette de pâte de pistache, justement, j'en charchais une ^^ !

Ganesha , le 15/10/2007 14:31  

on vient juste d'un faire un au thé Matcha, une tuerie...
Et pour la france, reste la petite finale/Revanche contre les pumas...

stephane , le 15/10/2007 14:46  

Ouais mais Chabal, est-ce qu'il sait faire à manger aussi bien que l'oiseau, hein ?! Ch'uis pas sûre, moi. Et les femmes, c'est plus avec un bon riz au lait qu'avec un talent pour l'arrachage d'oreille avec les dents qu'on les retient !

aurélie , le 15/10/2007 16:36  

Aaaaaaaaaaaaah, la breizoute exilée en moi soupire d'aise devant une recette sans lait de cache (snif), mais qu'a l'air bonne quand même, et surtout, le rapport quantité de riz / quantité de lait me semble plus conforme à la recette de mon Pépé qui faisait cuire le tout (3l de lait étaient un minimum) au four pendant 3h, en enlevant 3 fois la peau du lait....
Par contre le beurre ça c'est plus moderne, comme ajout, pas sûr que tout le monde pouvait se payer ce luxe, à l'époque !
bon, et la pâte de pistache, excellente idée, mais on peut vraiment pas faire sans thermomètre ????

Solène , le 15/10/2007 17:10  

D'abord je me suis demandée si je n'étais pas tombée sur un blog de recettes dédiées à Shrek ou autres Hulk et petits z'hommes verts.
Simplement géniale et originale cette recette et moi quand on me parle de sa pistache, je craque toujours... ;-)
Bien à toi
verO

verO , le 15/10/2007 20:54  

oh ! je cherchais une excuse pour faire du riz au lait , si réconfortant ...eh bien voilà ! merci Tit !

emili e , le 15/10/2007 20:56  

Une jolie image...différente, du rugby. Je les regarderai différemment ces grands gaillards la prochaine fois. Avec du riz au lait vert pelous(e), j'entends. haha.

Détective Frigo , le 15/10/2007 20:56  

euh ... moi je veux bien en rapporter aux Toulousaisn hein ? je laisse sébastien à ton oiselle et moi je m'occupe de vicent et de jean baptiste ;)
AU passage j'en prends au fait, du riz au lait, moi aussi j'ai mal à mon Chabal quand même :(

marion , le 15/10/2007 22:41  

Moi aussi j'ai pensé riz au lait samedi et cela ne nous a pas porté chance. En plus le mien n'avait pas ce joli vert espérance mais il était couleur caramel (ou plutot carambar). Samadi prochain je vais tenter un truc plus sûr. Faut inverser la tendance ...

gredine , le 15/10/2007 23:06  

Hihi en voyant le titre et la couleur je me suis dit que ton riz était aux petits pois....puis j'ai lu l'article, tout l'article, ton oiselle doit être contente il n'a finalement pas été puni pour le plaquage !! bref... bon toi au moins, tu donnes une vraie recette de pâte de pistache ! je te conseille d'aller voir celle en vidéo sur marmiton j'ai tellement halluciné que je leur ai écrit !! pas de réponse mais faut voir c'est quand même qq chose pour la crédibilité du site de mettre une recette si nulle !! ceci dit comme ils n'utilisent pas les bonnes pistaches ça ne coûte pas trop cher de la râter !!

Mercotte , le 16/10/2007 07:36  

C'était donc point des épinards? c'était un truc tout oux tout sucré? il va en pleurer le garnd steak vraiment pas beau...

Tifenn , le 16/10/2007 16:16  

J'ai tout d'abord cru que ton riz au lait était au matcha ! Raté ! ;-)
J'aime bien, ton utilisation du lait d'avoine ; c'est également délicieux avec du lait de riz Thaï (une brique rouge, Celnat je crois ; si tu goûtes, tu ne peux plus acheter les autres laits de riz !)
Une question : cela fait un moment que j'ai cette recette de P Hermé pour la pâte de pistache, mais je ne suis pas encore passée à l'acte ; combien de temps la gardes-tu ? Et au frigo ou pas spécialement ? Merci !

Valérie , le 17/10/2007 08:04  

Merci pour la recette de la pâte de pistaches... je l'avais loupée !!

inoule , le 17/10/2007 22:48  

trop bien je la connaissais pas la recette de la pâte de pistache c'est génial!

lucie beluga , le 18/10/2007 21:00  

Elle se tire les cheveux, elle pleure toutes les larmes de son corps. Elle est mignonne sous la fenêtre de notre chambre avec son bol de riz au lait vert. Après ses efforts acharnés pour passer le système de sécurité de Marcoussis, j'imagine comme elle doit se sentir. Elle me fait de la peine le petit bout de femme dehors dans le froid depuis des heures, elle m'émeut l'oiselle. J'en aurais presque pleuré...

Alors je suis retournée près de lui dans le lit et lui ai glissé à l'oreille: "Sébastien, il y a encore une groupie sous la fenêtre qui veut panser tes blessures avec du riz au lait... vert cette fois-ci!!!"
J'ai beau être une gazelle zolie, j'ai un coeur alors j'ai envoyé mon homme des cavernes voir et discuter avec l'oiselle frigorifiée. De la fenêtre d'où je les regardais, je voyais qu'elle était si retournée, qu'elle m'a fait de la peine. Elle m'aurait presque fait pleurer... presque j'ai dit!

Alors voyons le temps passer, je me suis dit qu'elle rentrerait tôt ou tard dans ses pénates, retrouver les bras de son gros dindon dodu... Ce fût le cas... Non, ne me remercie pas, Tit', tout le plaisir était pour moi mais ça fait 3 jours que ton oiseau du paradis a pris le large avec mon nounours alors je t'en supplie, je t'en prie, dis à ta femme de me rendre mon Chabal quand elle en aura fini avec!!!

;-D

Bizzzzz,
Alexandra

Miss Tiny , le 18/10/2007 23:21  

j'ai pensé comme mercotte, que c'était du riz au lait salé! mais non c'est du riz au lait schreck!
Ahhhh, Chabal, certaines de mes amies en sont dingues!

Alhya , le 20/10/2007 11:27  

Salut num num birdy , t un garçon c'est ça ?

Tu as des talents extremes pour la cocina et la foto
je suis ravie d'avoir découvert ton blog... je me force à prendre qqs secondes pour te demander qqchose mais je n'arrete pas de saliver à l'idée de découvrir tt le reste ... :p.-_

Est ce que je peux utiliser le profil de ton piaf, il me plait bcp j'aimerais le peindre sur un mur de mon magasin ?

Bonne continuation et bon voeux de Marseille

Sophie . G

Sophie .G , le 07/01/2008 13:34  

Bonjour Sophie G. de Marseille !... Sans adresse mail, comment puis-je t'écrire ? ;o) Tu me laisses une adresse ici, s'il te plaît. Ou tu cliques sur la petite enveloppe là en haut à droite, coincée entre les boutons Accueil et Index, pour m'écrire. Je te répondrais dès que possible. A bientôt.

Tit' , le 08/01/2008 09:13  

Je cherchais une recette de riz au lait d'avoine, eh bien je suis tombée sur ton blog, et je suis ravie. Parce que non seulement, j'ai fait un super bon riz au lait comme jamais (sans pistache, mais avec cardamome), mais en plus j'ai découvert ce superbe blog. Merci pour tout ça! :-)

Poulette , le 05/02/2008 20:29  

super, je voulais trouver une recette de pâte de pistache, voilà qui est fait grâce à toi
bonne journée

Océane , le 19/04/2008 12:31