vendredi 26 mai 2006

Soupe au Pistou

Brrr !... Fait pas chaud pour un moi de mai !...

J'ai réalisé cette soupe au pistou il y a quelques semaines. Il m'en reste au congélateur. Je me dis qu'il serait bien vu de la sortir. Non ?...


La recette (pour 6 personnes) :

Pour la soupe :

  • 1 petit morceau de poitrine de porc fumé ou nature
  • 3l d'eau
  • 125g de haricots "cocos" blancs secs (*)
  • 125g de haricots rouges secs
  • 250g de haricots verts plats
  • 2-3 pommes de terre
  • 3 courgettes (**)
  • 3 tomates
  • 1 botte de carottes nouvelles
  • 100g de coquillettes
  • sel, poivre

  • Pour le pistou :
  • 5 gousses d'ail frais
  • 1 pied de basilic
  • 2 tomates
  • 10cl d'huile d'olive
  • poivre noir
  • 50g de parmesan râpé


  • Préparation de la soupe :
    La veille, faire tremper les haricots secs dans de l'eau froide avec une cuillère à café de bicarbonate de soude pour les rendre plus digestes.
    Le jour même, rincer et égoutter les haricots. Dans une grande marmite, recouvrir la poitrine de porc de 3 litres d'eau froide et salée. Porter à ébullition pendant 1 heure 30. Ecumer.
    Équeuter les haricots plats. Les laver. Éplucher et laver les pommes de terre et les carottes. Peler, épépiner et concasser grossièrement les tomates.
    Ajouter tout dans la marmite. Poursuivre la cuisson à feu doux pendant 45 minutes.
    Ajouter les coquillettes et cuire encore 10 minutes, en vérifiant bien la cuisson des pâtes.

    Préparation du pistou :
    Éplucher l'ail. Nettoyer, essorer et ciseler le basilic.
    Dans un mortier ou au robot, broyer soigneusement ail et basilic.
    Peler, épépiner et hacher les tomates.
    Ajouter les tomates, l'huile d'olive, le poivre et le fromage râpé à l'ail et au basilic. La pommade obtenue doit être épaisse. Réserver.

    Le service :
    Retirer les pommes de terre de la marmite et les réduire en purée. Mélanger au pistou.
    Retirer la poitrine de porc et la couper en morceaux. Remettre dans la marmite.
    Verser la soupe bien chaude dans une belle soupière ou dans des bols individuels avec une grosse cuillérée de pistou.


    Bon appétit !
    Tit'

    (* J'ai utilisé des haricots roses pour cette soupe. ** Si vous êtes observateur, les courgettes manquent dans la préparation. Ce sont des choses qui arrivent : j'ai oublié d'en acheter !)

    8 graines et quelques miettes pour un cuicui affamé:

    J'adore cette soupe, la tienne a l'air terriblement bonne. Ma soeur en fait une super bonne, elle y met du parmesan.

    sylvie , le 26/05/2006 08:47  

    tu as froid ? et ba nous aussi
    tu imagines, resortir les pulls et cuisiner des soupes fin mai !

    AnneE , le 26/05/2006 10:38  

    J'adore cette soupe.

    Hélène , le 26/05/2006 11:19  

    Ici aussi il fait froid et ta soupe serait la bienvenue !

    MarieT , le 26/05/2006 11:46  

    J'en bave sur mon clavier, même s'il fait 30ºC, au Portugal! :-)

    Elvira , le 26/05/2006 14:46  

    La tu me parles, moi la fille du Sud, j'ai été élevée à la soupe de pistou...

    Fabienne , le 26/05/2006 20:19  

    Cette soupe est un délice que j'adore aussi.
    Celle que je connais et vénère est vraiment végétarienne et sans pomme de terre ce qui la rend légère à souhait et très adaptée aux soirs de fin d'été.
    Merci pour cette version plus hivernale.

    Mam'zelle Jane , le 26/05/2006 23:33  

    Et alors tu es mort de froid depuis??? ou bien tu bouges encore ;-)!!!

    Dorian , le 29/05/2006 00:20