mercredi 13 juin 2007

Flûtes torsadées 100% noisette

De la farine de la tête au pied, je boulange. Je ne sais pas trop comment je trouve le temps pour m’y mettre, mais je m’y mets. Et quel éxutoire ! Après une difficile semaine de travail plutôt intense, pétrir me défoule. Pas vous ? Et quand le résultat est à la hauteur de mes espérances, je suis... le plus heureux des hommes ! :)

Si vous aimez les pains gourmands, exercez-vous sur ces flûtes à la mie dense et généreuse, au goût délicat de noisette. En effet, si elles contiennent des noisettes torréfiées, j’utilise également de la farine de noisette. J’ai déniché cela sur le ouèbe et j’étais bien content de ma trouvaille.

Voici la recette que je vous propose, basée sur la baguette de tradition de Sandra.


Flûtes torsadées 100% noisette

Ingrédients (pour 3 flûtes)
125 g de farine de froment T5575 g de farine de noisette
50 g de farine de seigle175 ml d’eau tiède
5 g de sel fin4 g de levure fraîche de boulanger
30 noisettes entières
Marche à suivre

Dans un bol, délayez la levure fraîche de boulanger dans l'eau tiède, puis laissez reposer 20 minutes. Dans un grand saladier, tamisez les farines, puis ajoutez la levure délayée avec l'eau. Mélangez le tout jusqu’à formation d’une boule plutôt collante (rien d’anormal, n’ajoutez surtout pas de farine !) Ajoutez le sel et prétrissez jusqu’à ce que la surface de votre pâte n’adhère plus (comptez 10 minutes). Formez une boule, farinez très légèrement le fond du saladier et déposez-y votre pâton. Recouvrez d'un linge humide et laissez lever 1h-1h30 à température ambiante, en rabattant la pâte toutes les 30 min (c’est-à-dire, glissez délicatement la main sous la pâte en faisant le tour du saladier, soulevez-la et retournez-la).

Farinez le plan de travail et versez-y la pâte délicatement. Farinez légèrement le pâton, puis étirez la pâte de gauche à droite pour former une bande d’une trentaine de centimètres. Repliez la pâte en portefeuille, en étirant les angles pour obtenir un pâton rectangulaire. Recouvrez une nouvelle fois d’un linge humide et laissez reposer 30 min. Recommencez l'opération 2 fois en effectuant 1/4 de tour à la pâte à chaque fois. Enfin, boulez légèrement et laissez détendre 30 min.

Torréfiez à sec les noisettes entières à la poêle. Pesez votre pâton, divisez-le en 3 morceaux de même poids, puis divisez chaque morceau en 2. Façonnez doucement les 6 morceaux en baguettes fines. Attention, c’est fragile, manipulez la pâte avec délicatesse ! Déposez les noisettes sur 3 baguettes, puis croisez deux par deux les pâtons pour former 3 flûtes. Laissez lever 30 min. sous un linge humide, pendant que vous préchauffez le four à 250°C avec de l'eau dans un récipient. Si vous le désirez, saupoudrez les flûtes d'un voile de farine à l'aide d'un tamis. Incisez (facultatif), diminuez la température du four à 220°C, puis enfournez pendant 15-20 min.

Laissez refroidir sur une grille à la sortie du four.

Le meilleur moment pour les déguster ? Le brunch du dimanche matin, encore tièdes, avec un beau morceau de fromage de chèvre tout doux et quelques feuilles de roquette ou des radis roses...

...Entre nous, le dernier brunch que j’ai pu faire, c’était... C’était quand ? Ah oui, au siècle dernier ! :)

Bon appétit,
Tit'

35 graines et quelques miettes pour un cuicui affamé:

waaaaaaa c'est une tuerie ta flute! tu peux assomer les écureuils pour leur piquer les noisettes avec!!
Je croquerais bien dedans!

omelette , le 13/06/2007 12:33  

Pis avec ca, tu nous proposes quoi à boire...heu non, cela ne se prète pas trop sur ce coup ci, quoique ;-) !?! jolies noisettes monsieur Tit' ^_^

A +
Claude

Claude-Olivier , le 13/06/2007 12:51  

Ah oui, moi aussi ça me défoule de pétrir avec acharnement, de donner des coups de poing dans la pâte (et ça me permet d'avoir une vie de couple plus saine !!)... Ces flûtes sont... waouh !... Dis, est-ce que tu penses que je peux ajouter des raisins secs dedans ?

aurélie , le 13/06/2007 12:53  

Mmmh je ne connaissais pas la farine de noisette, ce doit être parfumé !!! belle recette !

Flo , le 13/06/2007 13:04  

Rien de tel en effet que le pétrssage pour se défouler....surtout pour un tel résultat!

maycook , le 13/06/2007 13:31  

Ciel trop beau dis donc ! Bon moi j'ai du tourteau de noisettes ça doit le faire à la place de la farine ....mais je voudrais aussi essayer des macarons avec , va falloir que je l'économise !

Mercotte , le 13/06/2007 13:41  

Alors toi aussi tu considères le pétrissage comme un exutoire?? J'avoue que ça m'échappe, quand au contraire pour moi pétrir a une dimension tellement relaxante et presque sensuelle. C'est vrai, la pâte est tournée, étirée, roulée, .. mais tout en douceur je trouve!
Bref à part ça, moi qui suis un écureuil dans l'âme, j'adhère complètement à ta recette que je trouve craquante (haha).
En même temps, si je ne m'abuse, je crois en connaître les fondements sspa??
Mais ce qui est bon pour le blé ne l'est pas forcément pour le seigle...

avital , le 13/06/2007 13:44  

Peut-être que pour évacuer un certain stress, il faudrait que je me mette à la boulange!
En tout cas, tu pourras m'en apporter de celui là, stp, parce qu'il me plaît beaucoup, beaucoup.

Mamina , le 13/06/2007 15:30  

C'est une super idée de se mettre à la boulange, pour évacuer mon stress^^
Plus qu'à trouver de la farine de noisette!

$ha , le 13/06/2007 15:55  

Jolie mie bien dense! Je me mettrais bien à chanter du Adamo!

Mitsuko , le 13/06/2007 15:58  

Un homme qui fait de la boulange ! Moi aussi ça me défoule, quoique récemment j'ai testé le pain sans pétrissage, va comprendre !
Original la farine de noisette, goût prononcé ?

Tiuscha , le 13/06/2007 16:17  

Waouh elles sont superbe tes flûtes bravo je ne connaissais pas non plus la farine de noisette ,moi aussi j'adore la boulange !

madjy , le 13/06/2007 16:51  

Dommage que l'odeur de ton pain n'ait pas vagabondé jusque chez moi...
Et vive le pétrissage pour se détendre !

@+

fratwoman , le 13/06/2007 19:19  

Elle est superbe ta flute avec ces grosses noisettes, hummm !!! Je ferais le pétrissage à la Map.
Bisous, Doria

Doria , le 13/06/2007 20:21  

Ouahhh, je suis impressionnée par la façon dont tu as réussi à couper pile poil la baguette en plein milieu de deux noisettes!!!
"Il faut que tu trouves la sagesse du petit écureuil, concentre-toi, et tu sentiras la noisette... Tu deviendras noisette! Alors, et alors seulement, le coeur de la noisette tu pourras atteindre..."
Fort, très fort! :-)

Véro , le 13/06/2007 22:32  

Tu étais quoi dans ta vie précédente ? pas un-boulanger-plein-de-sueur-avec-des-grosses-mains-rugueuses-et-desséchées-par-la-farine en tout cas!
1) Tu commences par un teasing genre : "chuis tout plein de farine, allez Mesdames, imaginez-moi tout plein de farine"
2) Tu nous chauffes avec ton pétrissage (= massage dans nos esprits allumés)
3) dans la recette tu dis deux fois "délicatement", et une fois "délicatesse", et tu mélanges ça avec "reposer", "détendre", "fragile" pour tout recouvrir d'un voile ! Que de sensualité comme le dit si bien Avital !
4) Tu joues à l'homme plein d'abnégation qui a le temps le dimanche matin de faire du pain pour le brunch de sa petite famille adorée (après une dure semaine de travail qui nous ferait presque oublier la nôtre !)... tu t'es pas couché samedi soir, si ?
Oh le super héros !!!
... et je ne parle ni des noisettes (toutes rondes et craquantes-croquantes) ni de la pointe d'humour finale !
Tu donnes des cours de "rédaction de posts" ? Je veux bien payer !

béa , le 14/06/2007 00:47  

cool je savais meme pas que ca existait la farine de noisettes !
elle me plait carrement ta recette, je vais aller faire un ptit tour sur le ouebe pour en acheter !

Guillemette , le 14/06/2007 09:26  

J'adore la boulange, le pain ça se mérite...les noisettes dans le pain j'adopte, avec du fromage....je crois même que ça me ferait passer l'envie de dessert !

cecile , le 14/06/2007 09:49  

Petrir ça a du bon on occupe les mains :)
Bon je t'ai tagué si tu veux bien
http://mestablesdefetes.canalblog.com/archives/2007/06/14/5295458.html#comments
Bises

Edith , le 14/06/2007 10:01  

oups quelle beaute j'arrive de suite avec un bon pate pour devorer ces merveilles

veronica , le 14/06/2007 14:01  

Farine de noisettes, dis-tu ? Ciel, je ne connais pas ! C'est de la poudre toute fine, ou ce que je viens d'écrire est absolument ridicule ? En tout cas, cela correspond parfaitement à tout ce que j'adore : cette couleur, cette densité, le sarrasin qui vient corser un peu tout ça ... je prends !

Valérie , le 14/06/2007 14:44  

M'en doutait ! Pas sarrasin, seigle ! Je prends toujours !;-)

Valérie , le 14/06/2007 14:48  

et de 1 je te taggue
http://suiksuik.blogspot.com/2007/06/tag-et-pain-daubergines-pour-l.html
et de 2 je te pique ta baguette et je pars en courant !

Suiksuik , le 14/06/2007 16:42  

waowww ! que j'aime quans tu boulanges ! Ca me passionne

Papilles et Pupilles , le 14/06/2007 22:28  

mais si en plus tu boulanges, mais bon sang de bois, pourquoi je t'ai pas épousé?? ;-)) tu te serais défoulé pendant que je roupille le dimanche matin, et je me serais réveillée dès que ça aurait fleuré bon la noisette... ahlala, elle en a de la chance dame tit'!!

Alhya , le 15/06/2007 09:02  

Waouh, la belle flûte. Je retiens le pétrissage pour évacuer le stress. Je vais vite me mettre à la boulange.

hélène , le 15/06/2007 10:23  

Si je pouvais avoir ça pour mon p'tit dej, je serais la plus heureuse du monde!(avec du Nutella) C'est super de se defouler en petrissant, "faite du pain, pas la guerre merde!" ;)

amisalsa , le 15/06/2007 16:16  

La mie dense et généreuse...c'est drôlement bien dit et c'est aussi comme celà que j'aime le pain.
Chez nous, c'est le coq qui se défoule sur la pâte à tresse le samedi !...moi je préfère manger du choc ;-) qui accompagnerait bien ton pain.
Bien à toi
verO

verO , le 16/06/2007 16:53  

alors la prems fois, ça marchait pas... on va recommencer...

avec la collaboration de ma fille, mon commentaire :

http://img103.imageshack.us/my.php?image=painduneumeneumerz2.jpg

annie dedicacessen , le 17/06/2007 22:19  

de la farine de noisette, ca doit etre trop bon, il faut que je commence ma quete, le ouebe sera mon dernier recours, apres les épiceries orientales... Elles me plaisent beaucoup ces baguettes toutes compactes !

clairel , le 18/06/2007 16:12  

De la farine de noisette, c'est des noisettes réduites en poudre ultra fine, en plus des noisettes torréfiées, tout ça en flûte, je traverserais l'océan à la nage pour en manger.

Par contre, c'est peut-être pas nécessaire maintenant que j'ai la recette...

Merci Tit !

raymonde , le 18/06/2007 16:50  

Omelette >> Oui, je peux, mais ne crois-tu pas que j'ai fait assez de mal comme ça ces derniers temps ?... :)
CO >> Ma parole, mais il ne pense qu'à boire en Suisse ?! Du café ou du thé, tiens, cela te fera le plus grand bien !
Aurélie >> Et avec des raisins secs, tu fais un Raboliot... ou presque !
Flo >> Parfumé à souhait !
Mayacook >> Merci !
Mercotte >> Oh bah, tu en rachèteras ! :)
Sandra >> Là, je me la suis joué mec-hyper-top-violent, pour impressionner les gazouillettes, mais en fait - c'est entre nous, chut, ne dis rien à personne ! - la pâte et moi, c'est une véritable histoire d'amour. Trop sensuel pour les gosses...
Mamina >> Haha, oui, heu... t'en rapporter, haha ! C'est que heu... A plus farine ! :D
$ha >> Plus qu'à ! Je peux te tuyauter si tu veux. Demande-moi.
Mitsuko >> Heu... Kékil'à avoir là-dedans, Adamo ?!
Tiuscha >> Goût prononcé !
Madjy >> Merci !
Fratwoman >> Ch'suis pas fou, j'ai pas ouvert la fenêtre, j'ai pas envie de voir tous les ulissiens trépigner sous ma fenêtre ! ;o)
Doria >> Pas de MAP pour moi, mais cela fonctionnera aussi bien !
Véro >> Hihi ! Excellentissime ! Moi, pitit ziozio, très très fort !
Béa >> On n'en a déjà parler longuement en privé... OUPS ! Faut pas que j'écrive des trucs comme ça, sinon, y'a les deux jalouses là qui vont rappliquer... :)
Guillemette >> Tuyau donné et beaucoup d'argent dépensé... par ma faute. Ayé, je culpabilise ! :)
Cécile >> Ah ?! Heu... tu crois ?!...
Edith >> Heu... késako "je t'ai tagué" ?!
Veronica >> Trop taaaard !... Ouais, ch'suis vache !
Valérie >> Héhéhé, la petite boulette !
Suiksuik >> Déjà fait et toc ! ça t'apprendra à vouloir me biguer le pain de la bouche !... :)
Anne >> Comme je disais à Sandra, c'est aussi un peu de ta faute, ça ! :)
Alhya >> Heu... parce que je suis déjà marié ?... Ouhlala, ayé, j'entends des centaines de coeurs se briser tout à coup !... :)
Hélène >> Vi vi vi, au boulot !
Amisalsa >> J'adopte ton slogan !
verO >> Un coq... Ouais, les coq et moi, on s'entend pas des masses... J'aime pô la concurrence ! :)
Annie >> HAAAAA(*) !... Bah quoi, j'ai eu peur, pas ma faute, ch'suis sensib' moi !
Claire >> Tout est dans mon nimail !
Raymonde >> Haaaaa(*), Raymonde !


(* WARTUNG! WARNING! 'TENTION ! Ne pas confondre "HAAAAA" et "Haaaaa", y'a une nuance là ! Y'a "HAAAAA" comme "HAAAAA, mais c'est quoi ce p*** de monstre ?!" et "Haaaaa" comme "Haaaaa" mais de soulagement)

Tit' , le 18/06/2007 18:58  

Coucou mister Tit', come stai?
elles sont drôlement jolies tes petites flûtes! moi j'en mangerai bien, par contre, mon romain n'aime pas les noisettes... ils sont fous ces romains!!!!

peggy , le 19/06/2007 11:39  

T'es soulagé parce que t'avais peur que je TE demande de traverser l'océan à la nage ???

Merci pour l'explication des gros HA et des petits ha. Il faut faire attention avec Annie... elle pourrait être jalouse de mes petits a. En fait, c'est du 32a.

(si vous comprenez pas, c'est que vous n'avez pas les mêmes mesures que nous, braves québécois )

raymonde , le 19/06/2007 16:37  

Je la vois bien avec du saucission, je ne sais pas pourquoi. Les morceaux de noisette sans doute.
Je sens comme une envie de me defouler tout a coup :)

Gracianne , le 21/06/2007 16:17