vendredi 13 janvier 2006

Des blinis, un bline

Peut-être avez-vous lu il y a quelques semaines le post de Fred de Frais ! qui traitait des blinis. J’y avais inscrit ce commentaire, qui dépeint très bien l’origine de mon goût pour les blinis :

"Depuis ma plus tendre enfance...
Personnellement, les blinis, je n'ai jamais su les consommer autrement que "made in home". C'est mon père qui nous a initié à cela, depuis tout petit, chaque année ou presque à Noël, avec des oeufs de lompes (je raffole de ces cochonneries là, aller savoir pourquoi...) ou de saumon, du tarama, du gravlax, du saumon fumé, un filet de jus de citron et quelques louches de crème fraîche épaisse. Dans la pâte ? De la farine de blé noir, origines bretonnes obligent ! Mes parents en avaient marre de faire le même repas chaque année, mais s'ils essayaient autre chose, ils pouvaient s'attendre à de terribles remontrances ! ;o)
Par contre, la première fois que j’ai mangé un bline sous cellophane, damned! je me suis demandé ce que j'avais mis sur ma langue. C'était infâme ! Bon depuis, je m'y suis habitué, mais si l'envie de blinis me prend je les fabrique moi-même. J'ai une petite poêle en fonte exprès et, lors d'un court séjour à Prague, j'ai acheté une poêle spéciale pour cuire 4 galettes de pommes de terre ou 4 blinis. Autant dire que quand je m'y mets... ça dépote ! ;o)"

Vous comprenez maintenant ?...

Fred, il m’est donc bien impossible de ne pas l’évoquer. Elle propose une très belle recette, que j’ai pris plaisir à essayer pendant les fêtes. Je vous la conseille, elle est excellente et très joliment illustrée.

En partant de cette référence et pour que vous vous y repériez aisément, j’indique dans mes propres recettes ci-dessous, les différences d’ingrédients ou de quantité de la façon suivante : ainsi !

Une référence : les blinis de Fred

Ingrédients (pour 20-25 blinis)

250 ml lait - 15 g de levure de boulanger fraîche - 3 œufs - 15 ml d’huile de tournesol - 5 g de sel - 65 g de beurre fondu - 250 g de farine - 14 g de sucre en poudre

Marche à suivre

Voir méthode et recette sur Frais !

Les blinis de Tit’

La recette de base proposée ci-dessous exige au minimum 6 heures de repos de la pâte (3 x 2h). Je l’ai déjà pratiquée. Je la considère comme la recette à connaître pour qui souhaite découvrir un jour le véritable goût du bline. Si les temps de repos vous paraissent délirants, bien que donnés à titre indicatif, sachez qu’ils sont nécessaires pour que la chimie opère entre les différents ingrédients. Grâce à cette al-chimie (c’est de l’or qui sortira de votre poêlon, je vous assure, de l’or à dévorer avec toutes vos dents, fussent-elles de plomb ! ;o) ), le bline, que l’on apparente bien trop souvent à une crêpe épaisse ou à un pancake, s’en distingue tout à fait. Elle permet encore aux blinis d’être conservés quelques jours dans un endroit frais et sec, entourés d’un linge. Légèrement rassis et réchauffés quelques instants au grille-pain, une noisette de beurre, une lichette de confiture et je vous invite à vous régaler !

Comme tous, je manque parfois (non, je mens : très souvent !) de temps. J’ai testé à plusieurs reprises des blinis "minute". Piètres réussites. Je croyais manger de mauvais pancakes avec un arrière-goût très pesant de levain mal dégrossi. Pas fameux, en fait. Toutefois, en remplaçant la levure de boulanger fraîche par de la levure de boulanger déshydratée, en utilisant moins de beurre et en complétant avec une huile végétale (tournesol de préférence), j’ai réussi à retrouver le goût du blinis. Ce n’est pas parfait, loin de là, mais il y a de ça. Surtout, quand on est pris de court - et qu’il y a ce qu’il faut dans le réfrigérateur - quel gain de temps !

Pour finir cette looongue introduction, qui j’espère vous fera comprendre mon amooour de la petite crêpe ronde (AAARGH ! Ayé, je l’ai dit ! J’ai appelé ça une crêpe... Crime de lèse majesté !), je vous propose des variantes hasardées et approuvées à la farine de châtaignes ou à la crème d’avoine, en accompagnement salé ou sucré. Les blinis ainsi préparés sont particulièrement délicieux avec une noisette de beurre et un peu de confiture. Je recommande chaudement de les essayer avec une cuillère de crème fraîche épaisse et une cuillère de compote de fruits rouges bien sucrée, ou encore avec un peu de confiture de myrtilles sauvages, c’est une merveille !

La recette de base

250 ml lait - 15 g de levure de boulanger fraîche - 3 œufs - 1 cuillère à thé rase de sel - 100 g de beurre fondu - 250 g de farine de froment ou 150 g de farine de froment + 100 g de farine de blé noir - 1 CS de sucre en poudre très fin (fac.)

Marche à suivre

Tiédir le lait. Dans un bol, délayer 1 CS de lait tiédi avec la levure de boulanger émiettée. Dans un saladier, tamiser la moitié de la farine. Ajouter progressivement la moitié du lait tiède et la levure délayée. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Filtrer si besoin. Laisser reposer 2 heures. Après repos, tiédir la seconde moitié du lait. Faire fondre le beurre, sans le laisser venir à ébullition. Séparer jaunes et blancs d’œufs. Dans un saladier, battre les jaunes, verser le lait tiède dessus, fouetter, puis verser le beurre fondu, fouetter encore une fois. Ajouter le sel, tamiser la seconde moitié de la farine puis ajouter à la préparation. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Ajouter à la première préparation. Mélanger à nouveau jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Filtrer si besoin. Laisser reposer 2 heures. Après repos, battre les blancs en neige ferme. Lorsque les blancs ne glissent plus sur la paroi du bol, ajouter au batteur le sucre en poudre (fac.) Ne pas battre très longtemps après ajout du sucre. Incorporer les blancs délicatement. Laisser reposer 2 heures. Après repos, donner délicatement quelques tours de spatule dans la préparation, pour éviter que les blancs restent en surface. Chauffer et graisser la poêle à blinis. Cuire les blinis 2 à 4 minutes de chaque côté en fonction de la couleur souhaitée. Disposer les blinis les uns sur les autres dans un plat recouvert d’une feuille de papier aluminium, pour conserver la chaleur.

• Variante A : blinis " minute"

250 ml lait - 1 sachet de levure de boulanger déshydratée - 3 œufs - 1 CS d’huile de tournesol - 1 cuillère à thé rase de sel - 50 g de beurre fondu - 200 g de farine de froment ou 100 g de farine de froment + 100 g de farine de blé noir - 50 g de maïzena - 1 CS de sucre en poudre très fin (fac.)

N.B. : Pas de temps de pause. Cuisson immédiate après incorporation des blancs en neige. Ils gonfleront d’autant plus que la levure n’a pas pris le temps de lever.

• Variante B : blinis à la farine de châtaigne

250 ml lait - 15 g de levure de boulanger fraîche - 3 œufs - 1 cuillère à thé rase de sel - 100 g de beurre fondu - 175 g de farine de froment + 50 g de farine de châtaigne + 25 g de maïzena - 1 CS de sucre en poudre très fin (fac.)

N.B. : La méthode de préparation est identique à la recette de base. Attention cependant, la farine de châtaignes et la maïzena ont tendance à faire des grumeaux.

• Variante C : blinis à la crème d’avoine

250 ml lait - 15 g de levure de boulanger fraîche - 3 œufs - 1 cuillère à thé rase de sel - 100 g de beurre fondu - 175 g de farine de froment + 25 g de crème d’avoine + 50 g de maïzena - 1 CS de sucre en poudre très fin

N.B. : Bien penser à sucrer les blancs en neige, ce sera meilleur.

Voilà, vous savez tout ! Faites selon votre goût et bon appétit,
Tit'

4 graines et quelques miettes pour un cuicui affamé:

Copié/collé. J'adopte! Y en a qui vont être contents... La version longue va être testée sous peu. Merci!

menus propos , le 13/01/2006 10:58  

merci pour tes recettes. C'est vrai que c'est tellement mieux faits maison.

pascale , le 13/01/2006 20:43  

une recette a tester,merci!

lory , le 26/05/2007 11:42  

Génial, je l'ai trouvée, me reste plus qu'à essayer...

kitchenette , le 03/01/2011 19:04