vendredi 30 septembre 2005

Brucciu è Cunfettura di Persica di Vigna

Que les Corses m'excusent si je commets une faute dans le nom de ma préparation, et qu'ils me corrigent s'il en est besoin.

Bien qu'un petit quart du sang qui coule dans mes veines vienne de l'Ile de Beauté, je n'ai jamais appris à parler le corse. Que personne ne se vexe cependant : mon quart flamand ne connaît de la Belgique que les frites, les chansons de Jacques Brel, et "ça plane pour moi" ; mon autre moitié bretonne ignore encore la langue maternelle de mes grands-parents et arrières-grands-parents. Dommage !...

Mais venons-en au sujet de ce billet, je parle bien sûr du simplissime et non moins délicieux dessert de brousse et de confiture à la pêche de vigne (brucciu è cunfettura di persica di vigna).

Le brocciu ou brucciu corse est un fromage blanc à l'état frais, fabriqué exclusivement... en Corse ! Il est réalisé à partir du lactosérum frais de brebis et/ou de chèvre, additionné de lait entier et cru de brebis et/ou de chèvre et de sel. La production du lait et du lactosérum, la fabrication et l'affinage du fromage de lactosérum sont effectués dans les départements de la Haute-Corse et de la Corse-du-Sud. Pour obtenir l'AOC, le lait tiré doit provenir également d'un troupeau d'ovins de race corse (ou sarde et de leurs croisements) ou de caprins de race corse.

Vous retrouverez - merci le ouèbe ! - toutes ces informations sur le site du CNIEL, le Centre National Interprofessionnel de l'Economie Laitière.

Et avec tout ça ?... Le brucciu est un fromage des plus délicieux ! D'autant plus déliceux qu'il peut être dégusté nature, salé ou sucré, cru ou cuit, avec de la confiture, un peu de sel et de poivre, une salade verte ou un carpaccio de tomates, comme base fromagère pour un cheesecake ou bien servi avec des fruits frais... Laissez faire votre imagination !

Ce que je vous propose aujourd'hui est ma façon toute personnelle de consommer le plus souvent un pot de brocciu. Chaque fin d'été, je fais quelques pots de confiture à la pêche de vigne. Je les consomme exclusivement l'hiver avec des laitages et notamment avec le brousse corse. Un très beau mariage qui ravi toujours autant mon palais !

Confiture de pêche de vigne

Ingrédients (pour 2 pots de 500 g)
1,2 kg de pêches de vigne600 g de sucre cristal
1 jus de citron vert (fac.)
Marche à suivre

Lavez, essuyez et épluchez délicatement les pêches. Dénoyautez les fruits et coupez-les en cubes dans un confiturier ou une grande cocotte. Mettez à cuire en compote entre 3 et 5 min. en fonction de la taille des morceaux. Hors du feu, arrosez avec le sucre et le jus de citron, et mélangez jusqu'à dissolution complète du sucre. Mettez de nouveau sur le feu et laissez cuire 5 à 10 minutes après reprise de l'ébullition. La confiture doit épaissir. Mettez en pot, couvrez et laissez refroidir. Conservez les pot de confiture dans un endroit sec et aéré.

Personnellement, j'apprécie cette confiture quand elle est un peu liquide et qu'elle dégouline sur les doigts... SLURP !

Pace è Salute !
Tit'

5 graines et quelques miettes pour un cuicui affamé:

ça m'a l'air bien bon cette affaire.
Mais pour trouver du brocciu et des pêches de vigne à México, je peux toujours courir !

Laurange , le 01/10/2005 00:59  

Juste pour l'anecdote, cela se prononce "broutch"

Papilles et pupilles , le 01/10/2005 10:52  

C'est vrai que ç'a l'air bon. Nous, quand nos amis corses nous en ramènent, je le sers en coupelles avec de la confiture d'oranges (maison) arrosé d'eau de vie de fruits. Un délice!

menus propos , le 01/10/2005 15:30  

je viens d découvrir le brucciu et chui sous le charme!
je l epronnonce aussi comme papilles et pupilles.
leonine194.canalblog.com

Anonyme , le 23/04/2007 13:29  

Une vraie recette comme je les aime ! :-)

Liputu , le 23/04/2007 13:46