mardi 23 décembre 2008

En attendant Noël

En attendant Noël, bien au chaud dans mes pénates, emmitouflé sous une couverture de laine, devant une grosse bûche qui achève de flamber dans la cheminée.

Sur la table, une bouteille de rhum, un mug, une thermos d’eau chaude, un pot de miel et une grosse cuillère pour tourner tout ça. Je m’essaye au grog. En vain. C’est que j’ai pris froid, moi. A peine en vacances et voilà le nez qui coule, la tête qui tourne, les poumons qui s’époumonent et une de ces fatigues. Comme qui dirait que ça ressemble à la grippe. Mais sans fièvre. Donc, c’est pas la grippe. Bah, j’suis pas médecin. Moi j’dis que j’ai tout ce qu’il faut pour que ce soit la grippe SAUF la fièvre. Bref, on s’en fout, j’suis mal en point et c’est de mal en pis. Et dire que je suis en vacances. C’est malin, tenez !

Sur la table, une bouteille de rhum, un mug, une thermos d’eau chaude, un pot de miel et une grosse cuillère pour tourner tout ça. Une cuillère, oui, mais d'argent, siouplé, et je dirais même plus, sur les genoux, La Cuillère d’argent. Allons bon, faut bien s’occuper un peu. J’ouvre le bouquin en commençant par la fin, comme souvent, puis je feuillette au milieu, puis je tourne encore quelques pages. Peut-être trouverais-je l’inspiration pour le repas de Noël ? C’est qu’avec cette cervelle malade, je sais plus bien ce que prépare dans quelques jours. Alors, je me dis que, cette Cuillère d’argent va me sortir de l’embarras, que je sais que je peux compter sur elle, que ça c’est déjà vu, qu’elle est toujours la bienvenue au moment des fêtes et qu’on y trouve toujours de bonnes choses qui vous font du bien au cœur et au corps. Rappelez-vous...

Et puis au détour d’une page, il y a ces mots, « pommes au four », et cela suffit à réveiller tout à coup mon palais rabougri par la grippe la maladie : ça, j’veux ça et maintenant !


Les pommes au four qui se dégustent avec un petite cuillère en argent (d'après les "pommes aux épices et aux raisins secs", La Cuillère d'Argent, p. 1084)

Ingrédients (pour 4 personnes)

80 g de raisins secs ; 1 CC de cannelle en poudre ; 1/2 CC de gingembre en poudre ; 1 pincée de carvi en poudre ; 4 pommes ; 25 g de beurre ; 5 CS de jus de raisin blanc ou de vin blanc doux

Marche à suivre

Mettez à tremper les raisins secs pendant 15 min. dans un bol d'eau chaude. Préchauffez le four à 160°C. Lavez la peau des pommes. Égouttez les raisins, mélangez-les aux épices en poudre. Evidez les pommes et remplissez l'intérieur des pommes avec le mélange raisins secs/épices. Mettez les pommes dans un plat à gratin préalablement beurré, déposez les pommes et mettez une grosse noix de beurre sur chaque pomme. Arrosez le tout avec le jus de raisin blanc ou de vin blanc doux. Enfournez pendant 30 minutes. Laissez refroidir hors du four.


Bon appétit,
Tit'

9 graines et quelques miettes pour un cuicui affamé:

Pôvre Tit ! J'espère que ces pommes réconfortantes mais surtout le rhum et le miel vont te remettre en forme, tu as 24 heures devant toi !! allez , allez !! Et pourquoi tu ne te vaccines pas contre la grippe, c'est pas réservé aux seniors tu sais !!!!!!!!!!!!

Mercotte , le 23/12/2008 07:56  

Je devais, ma chère Mercotte, je devais, mais une chose en entraînant une autre, j'ai laissé passé le train, disons. Allons bon, j'tiens l'bon bout ! Je me demande si le grog (Pouah, j'aime pas ça, j'aime pas ça, j'aime pas ça !) d'hier soir n'y est pas un peu pour quelque chose... ;o)

Tit' , le 23/12/2008 09:19  

Hey man, here's another variation to 'grog' or toddy: http://en.wikipedia.org/wiki/Palm_wine

Philip , le 23/12/2008 10:37  

Pas de grippe mais un début de bronchite, alors je partagerais bien un grog et une pomme au four avec toi !

Tiuscha , le 23/12/2008 10:43  

Merci de nous faire partager encore une fois les recettes de la cuillère d'argent et bon rétablissement, j'espère que tu seras guéri pour noel. Bonnes fetes.

cecile , le 23/12/2008 11:49  

Pov' petit mataf, ça boit une rasade de Scapa et ça tombe en faiblesse, obligé de mettre de l'eau dans son rhum, si c'est pas malheureux! Pareil, faire tremper les raisins dans l'eau chaude, alors que le rhum donne de bien meilleurs résultats, on sent que la fin est proche avec son cortège de carafes d'eau plus ou moins bénite...

Oui je sais, les enfants... Pour eux, tu plantes un Carambar (sans le papier) dans le trou du trognon, et tu seras à nouveau un dieu... et pas cette ombre diététique!

Patrick CdM , le 23/12/2008 16:06  

I love that ! It's so good ... I don't cook fruits enough...

Sha , le 23/12/2008 20:10  

nous avons définitivement les mêmes valeurs et les mêmes ouvrages! sais tu que je n'ai encore jamais testé cette recette de la cuillère d'argent, livre dont je raffole, par ailleurs?! Allez, de très douces fêtes, Tit'!

Alhya , le 25/12/2008 21:59  

Même si Noël est passé, ça me donne une idée de dessert, merci !

Valentine , le 06/02/2009 12:28