jeudi 11 septembre 2008

Vapeur d’artichaut poivrade aux saveurs du maquis

Manger et déménager. Ou plutôt : déménager et manger. Déménager avant tout. Manger vient plus tard. Voire ne vient pas. Le nez dans les cartons, on ne se rend pas compte qu’on a laissé passer l’heure. L’heure de manger, l’heure de dormir. Il faut déballer, faire vite, demain le travail, la rentrée des ziozios. Et quand bien même, si on avait le temps. Pas de four, les gamelles dans les cartons et puis tout le reste. On fait alors avec les moyens du bord, on file découvrir la boulangerie sur la place de la basilique, on prend la voiture vite fait zyeuter les échoppes nourricières dans les environs, on essaye le petit primeur là, y’a tout plein de monde et les prix et la qualité, ça va nous changer la vie la campagne. La campagne à la ville. La ville, c’est pour bosser, c’est pas bien loin, c’est à deux pas. Enfin, deux pas, deux pas de parisiens, une éternité quoi. Et alors ? M’en fiche bien. Et pis la campagne, la campagne à la ville, c’est des champs, c’est des bois. C’est des chevaux qui martèlent le pavé sur le pont quand ils traversent rejoindre l’écurie. C’est des hiboux qui hululent la nuit. C’est des moustiques (en fort grand nombre cette année, mais c’est bien la première fois qu’il paraît) qui piquent bien. C’est Lucky, le crapaud Lucky, qui nous a accueilli dès le premier soir, signe heureux, et qu’on a baptisé ainsi parce qu’il est là chaque soir à traverser la cour d’un bout à l’autre pour se réfugier on ne sait où et qu’on entend coasser des heures durant au pied d’un mur de cartons déballés.

Déménager et manger. Finir d’aménager la cuisine aménagée. Un rêve même si elle est pas très belle, même si c’est chêne vernis rustique du sol au plafond et des petits carreaux de grès sur le plan de travail. Pas grave, on est heureux comme ça. On y mettra un coup de peinture un jour. On a des projets, plein de projets, on a bien le temps. Vivre dans notre nouveau nid douillet comme cela quelque temps et réfléchir à la suite. Mais pour l’heure, penser à manger. Manger quelques artichauts poivrade achetées la veille chez le primeur en saut de puce en voiture. Se rappeler que les vacances quelques semaines plus tôt ont été des plus merveilleuses et chaleureuses quelque part du côté de mes origines corses (je vous en reparlerais plus longuement à l'occasion). Se rappeler qu’on en a rapporté des saveurs inoubliables qui se marieraient bien avec les poivrades. Alors vite fouiller, fouiller les cartons et mettre la main sur ces trouvailles pour en assaisonner les légumes tout juste cuits à la vapeur.

Finalement, cuisiner sur le pouce et manger, ça fait du bien.

Vapeur d’artichaut poivrade aux saveurs du maquis

Ingrédients (pour 2 personnes)

6 petits artichauts poivrade ; 2 pincées de myrte en poudre ; 2 CS d’huile d’olive ; 2 CC de vinaigre de châtaignes ; 2 tours de moulin de poivre blanc ; 2 pincées de fleur de sel ; 1 CC de miellat du maquis

Marche à suivre

Lavez les poivrades et séchez-les. Coupez les queues, éliminez les grosses feuilles et découpez les pointes. Découpez chaque artichaut en 4 et retirez les poils. Rincez à l’eau et mettez à cuire à la vapeur.

Quand les artichauts sont cuits, laissez tiédir, puis placez-les dans un plat de service. Assaisonnez avec la myrte en poudre, le poivre, la fleur de sel. Arrosez avec l’huile d’olive, puis le vinaigre aromatisé à la châtaigne. Terminez en faisant coulez par petites touches le miellat.

Servez aussitôt et dégustez. De préférence attablés autour d’un carton non déballé (cela a son importance !), au milieu d’une pièce tout autre que la cuisine, et mangez sur le pouce ou avec une grosse tartine de pain de campagne beurrée. Un régal de simplicité !

Bon appétit et à bientôt,

Tit'
P.S. : Ah, au fait, ça fait trois ans tout rond ! Trois ans que NNB! est sur la toile. Pas mal, hein ? ;)

 

25 graines et quelques miettes pour un cuicui affamé:

Trois ans de bons et loyaux services pour nous...Merci.
Que c'est bon les poivrades !

Carpe Diem , le 11/09/2008 09:29  

Ravie de te lire... à nouveau... et où est ton paradis avec une cuisine pas très jolie?
Il y a un jardin? Des arbres pour les zozios?
C'est le principal, c'est le bonheur quoi!
Bises.

Mamina , le 11/09/2008 09:35  

trois ans ^^ joli !!
cette petite recette tombe à point nommé...je le vis en ce moment m^me !
bizzz emilie

emi , le 11/09/2008 10:23  

h là là mon Tit', je vous en souhaite du bonheur dans la petite maison dans la prairie :)
Bon bloganni et à très vite !

marion , le 11/09/2008 10:26  

ça faisait bien longtemps, mais tu as de bonnes raisons alors pas de problème !! Bienvenue à la campagne ses joies, ses araignées et tout le reste !

Mercotte , le 11/09/2008 11:07  

Superbe texte pour ces trois ans de présence... bravo... et une recette tellement évocatrice et parfumée, j'adore... Beaucoup de bonheur à tous les petits oiseaux dans votre nouveau nid. Je n'écris pas souvent... mais je suis fan !

Marie-France , le 11/09/2008 12:08  

bon ben je savais déjà presque tout héhé ;-) heureusement que je lis voici! bon sinon, bon emménagement dans votre nouveau nid et bonne continuation pour ce blog hors du commun, eh oui, c'est comme ça! a tout bientot, ciao!

Claude-Olivier , le 11/09/2008 12:42  

Avec un nid qui sent le soleil comme ça, sûre que les trois pas sont géants....joyeux blog anniversaire!

mayacook , le 11/09/2008 13:05  

je découvre ton blog qui est un enchantement pour les papilles et les yeux!

carochococo , le 11/09/2008 14:05  

Il me semble voir ma première "cuisine de campagne" mi chêne, mi sombre et ses petits carreaux bruns - mais une cuisine tout de même. Et son jardinet ...(soupir) Et si j'avais su que tu préparais de tels en-cas, je serais venue aider à porter les cartons !!!

gredine , le 11/09/2008 17:55  

Le principal c'est de se sentir bien dans son nouveau chez soi ... et d'avoir Internet ! ;o)
Et par la même occasion, très bon trinniversaire !

Annellenor , le 12/09/2008 23:37  

Pffff... moi aussi j'ai des chouettes et puis des écureuils et même des chevreuils. Mais pas de cuisine aménagée. C'était bien de cliquer ce soir et de te trouver là.
Bonjour à Lucky et bon anniversaire.

- akqwyniw - (n'importe quoi !!!!! Y a pas plus compliqué ?)

Annie , le 13/09/2008 23:19  

Bon anniversaire, 3 ans cela me paraît tellement énorme. Que des saveurs inconnues pour moi, dans ces poivrades, je suis encore en apprentissage. Encore, la campagne pour les ziozios, c'est mieux.

La cuisine des 3 soeurs , le 15/09/2008 01:20  

Alors bon emmenagement a la campagne, bon blogversaire, bienvenu dans le club des franciliens qui voyagent, bon courage pour les cartons et tout ca a la fois. C'est bien d'avoir tout plein de projets.

Gracianne , le 15/09/2008 16:21  

Je me sens moins seule dans mes cartons maintenant, mais point de poivrades à l'horizon, je cherche, je cherche...Essaye quand même de retrouver les bougies pour souhaiter dignement les 3 ans de ce blog, qui le mérite bien.

mes oignons , le 16/09/2008 02:34  

Bon anniversaire!! Elles sont belles tes photos d'artichauts!! Bonne installation, c'est bien d'investir le vert, tu ne regretteras pas!

Pascale (ivS) , le 16/09/2008 23:30  

T'es un grand, t'as 3 ans ! Je suis contente de te lire... Je vous imagine dans votre nouveau nid avec plein d'idées, et même si la cuisine n'est pas jolie, on peut en sortir des plats exquis. Amitiés.

Sophie , le 17/09/2008 21:44  

happy blog anniversaire
pour ma part je ne déménage pasais avec un nouveau né dans les bras, les repas sur le pouce, ça me connait!

Flo Bretzel , le 18/09/2008 10:24  

:)
Je sais pas pourquoi mais je vois tout à fait ce que tu veux dire ^^
Heureusement que la motivation aide au déballage !
Bises,Fredouille

Fred , le 22/09/2008 08:21  

alors bon anniversaire et bon emménagement à la campagne !
ici aussi c'est bientôt déménagement alors je comprend les histoires de cartons et compagnie...

Saperlipopote ! , le 23/09/2008 10:07  

Et moi qui te croyais disparu à jamais ! Quelle bonne idée j'ai eu de repasser par là ... Une intuition ...
Bravo pour tes trois ans .. et bon courage pour ton emménagement. Mais dis, les sauts de puce à la campagne, ça se fait en carriole, non ??? ;o)))
Bisous et à plus vite que la dernière fois, j'espère !
Hélène

Hélène (Cannes) , le 30/09/2008 08:01  

Le "miellat" ? J'avoue mon ignorance ... Qu'est-ce que c'est ?

rosemary , le 03/10/2008 18:34  

Hier soir... nin, nin! ;-)

Ninnie , le 04/10/2008 22:55  

«Thanks for the lovely evening».

Ninnie , le 04/10/2008 22:56  

Manger avec le pouce, entre autres, ça fait aussi du bien !
Bon blog anniversaire a little bit late !

Sha , le 10/10/2008 00:17