dimanche 2 décembre 2007

La soupe d’un aspirant bouddhiste

Respire, respire, respire, be cool, be cool, be cool...

Dans les semaines agitées qui précèdent Noël, j’aspire au calme et au repos. J’aspire. Seulement la réalité est souvent loin de l’idéal que j’essaie d’atteindre. Quelques chamboulements, quelques imprévus et voilà que le repos (de l’âme) tant espéré s’envole emporté par les vents d’automne. J’ai besoin de réfléchir, réfléchir... Ouais, on dirait pas comme ça, le Tit’ est un type réfléchi... Donc, je pèse, je soupèse, je repèse, je mesure, je remesure, je reremesure... Dans ces moments là, dans ces semaines de stress intense, je fuis ma cuisine. Cependant, quand le stress arrive à son zénith (ouais, ouais, on est en plein d’dans, ma p’tite dame, j’vous assure mon bon môssieu !), je recherche le réconfort que seule peut me procurer une cuisine simple, saine, chaleureuse et savoureuse. Ainsi, j’ai eu envie tout à coup de retrouver le plaisir éprouvé il y a quelques semaines chez Giraudet, lorsque je découvrai leur soupe tibétaine... Le Tibet... Lhassa... Le Dalaï Lama... Patrie du bouddhisme s’il en est. Voilà qui est parfait pour recouvrer très vite cette paix intérieure qui me fait tant défaut ces jours-ci !


Soupe tibétaine
(d’après la recette très largement adaptée de la Maison Giraudet)

Ingrédients

500 g de lentilles corail ; 2 petites aubergines ; 2 oranges ; 1 tomate ; 1 poignée de haricots verts (surgelés) ; 1 oignon ; 1 tête d’ail ; 1 petit piment (fac.) ; 1 Kub’Or (fac.) ; 2 CS d’huile de tournesol ; 3 CS de miel ; 1 CC de curry ; 1 CC de citronnelle en poudre ; quelques grains de poivre de Sichuan ; quelques grains de coriandre ; quelques brins de coriandre fraîche ; fleur de sel ; eau

Marche à suivre

Pressez les oranges et réservez le jus.

Lavez à l’eau fraîche les lentilles corail, puis mettez-les à cuire dans une grande cocotte avec le poivre de Sichuan, le curry, la citronnelle, les grains de coriandre, le Kub’Or et de l’eau froide à hauteur. Comptez 8 à 10 minutes de cuisson après ébullition.

Dans un wok, faites sauter dans l’huile de tournesol pendant 5 à 8 minutes les aubergines coupées en petits cubes, avec la tomate pelée et épépinée, les haricots verts, l’oignon, l’ail et le piment émincés. Mouillez avec un fond d’eau et laissez mijoter pendant 10 minutes.

Mixez la soupe de lentilles avec les légumes mijotés. Ajoutez le jus des oranges et le miel. Mélangez, salez et ajustez.
Passez la soupe au chinois pour retirer les éclats de poivre de Sichuan et de grains de coriandre.

Servez immédiatement.

Bon appétit,
Tit'
P.S. : Hasard du calendrier, je découvre ce soir une autre adaptation de la soupe tibétaine de Giraudet par la talentueuse Lorette (A la table de L). J’y goûterais volontiers... :)

 

26 graines et quelques miettes pour un cuicui affamé:

ôh! comme j'aime ton interprétation anecdotique de cette cadence-ci de l'année! C'est vrai que le bouddha ou le dalaï-lama peuvent nous aider à reprendre le souffle ayavédique, ma foi! Merci, ta soupe est un poème en quelque sorte, mais je suis convaincue que je l'aimerai comme elle m'aime! Marie

Marie Gauthier , le 02/12/2007 04:28  

vive l'esprit zen et surout respire bien à fond. cette soupe ma foi est superbe.

Miss Lola , le 02/12/2007 05:19  

Je me sens moins seule tout à coup, j'ai cette affiche dans ma chambre ;-)

Ta soupe me fait super envie!

Bisous et be cool über alles ;-)

Lisanka
http://cuisinezenwg.canalblog.com/

Lisanka , le 02/12/2007 08:34  

Stress intense ici aussi... Boulot-boulot et une mamina pas très zen. Tu m'envoies un peu de ta soupe thibétaine, elle serait la bienvenue.

Mamina , le 02/12/2007 08:43  

Marrant comme les industriels, grandes marques et parfois artisans aussi, sous inspirent avec leurs recettes ! J'avais vi celle de Lorette, la tienne donne bien aussi envie d'essayer..

Tiuscha , le 02/12/2007 08:59  

Le stress est notre pie ennemi...

Une belle soupe très originale!

Rosa's Yummy Yums , le 02/12/2007 10:00  

Cette soupe m'a l'air bien spirituelle, en effet! Mais surtout elle semble tellement savoureuse...

Linda , le 02/12/2007 11:09  

C'est drôle comme la fin de l'année nous rends heureus et triste à la fois, respire, souffle prends le temps. Tous les ans on y arrive pourquoi ce serait différent cette année ?
Bises

Edith , le 02/12/2007 16:23  

Une soupe de plénitude, j'en prendrais bien un peu.

Sophie , le 02/12/2007 18:48  

La soupe du réconfort. bienvenue en cette période agitée. Et je ne suis pas la seule à le penser..

Gamelle , le 02/12/2007 22:15  

HAMMMMMMMMMMMMMMMMM....... HAMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM..... HAMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM..... Tu vois là, je suis en pleine séance de méditation après t'avoir lu! HAMMMMMMMMMMM!!! C'est sûrement ta soupe qui m'aide!!!

Allez mon p'tit Tit accorde toi quelques moments de calme et de zenitude et tu verras les choses sous un autre angle....

Clairechen , le 03/12/2007 09:48  

Une belle idée pour s'évader :-) merci !

Flo , le 03/12/2007 10:57  

C'est quand même marrant : j'ai découvert cette idée chez Lorette : http://alatabledel.canalblog.com/ et c'est ce soir que je fais le grand test : j'espère être à la hauteur. Mais v'là t'y pas que j'heésite entre vos deux versions ... Dur !!

gredine , le 03/12/2007 18:11  

Si cette soupe rend zen , tu peux m'en mettre un grand bol de côté!

Flo Bretzel , le 03/12/2007 21:02  

je peux en avoir une marmite ! pour me poser jusqu'à noel ..zen !

emili e , le 03/12/2007 21:09  

mmm, j'aime beaucoup ta soupe!!
je suis justement en train de lire un livre sur le tibet..

nini , le 04/12/2007 12:44  

TRop fort le Tit! Il commente les billlets des autres sur son propre blog, voici une version des commentaires à laquelle je n'ai pas pensé!
Souviens toi quand même que s'il du zen, il n'y a pas de plaisir. Bien appétissante la soupe néanmoins...

Patrick CdM , le 04/12/2007 20:10  

Rien de mieux qu'une soupe avec de la coriandre pour se décontracter grâce à sa saveur envoûtante. Je ne connaissait pas cette soupe, maintenant je n'ai qu'une idée en tête... m'en faire un ch'tit bol !
Joli le cadre photo ;)

~marion~ , le 04/12/2007 20:51  

Et un bol de zenitude pour la 2...Jusqu'à présent j'étais plutôt chocolat, en période de stress, quelque chose me dit que ta soupe me réussirait mieux !

Mes oignons , le 05/12/2007 22:34  

Tu fais donc comme moi, tu traques la liste minuscule des ingrédients sur l'emballage pour pomper les recettes ... J'adore faire ça ! Je dépiaute aussi très bien les plats dans les bons restaurants ... ;o))))
Allez, gros bisous et surtout, ne réfléchis pas trop !
Bonne nuit
Hélène

Hélène (Cannes) , le 05/12/2007 22:56  

Oui, une séance de yoga peut détendre mais j'ai mieux: le rire!!!
Alors voici une niouze... info ou intox?

Dans le cadre de fouilles dans le sous-sol, jusqu'à 100 mètres de profondeur, des scientifiques russes ont trouvé des vestiges de fil de cuivre qui dataient d'environ 1000 ans. Les Russes en ont conclu publiquement que leurs ancêtres disposaient déjà, il y a 1000 ans, d'un réseau de téléphone en fil de cuivre.

Pour faire bonne mesure, les Américains ont également procédé à des fouilles dans leur sous-sol jusqu'à une profondeur de 200 mètres. Ils y ont trouvé des restes de fibre de verre. Il s'est avéré qu'ils avaient environ 2000 ans. Les Américains en ont conclu que leurs ancêtres disposaient déjà, il y a 2000 ans, d'un réseau de fibre de verre numérique. Et cela, 1000 ans avant les Russes.

Une semaine plus tard, à Plouguerneau, en Bretagne, on a publié le communiqué suivant :
« Suite à des fouilles dans le sous-sol de la vallée de l'Aber Wrach' jusqu'à une profondeur de 500 mètres, des scientifiques bretons n'ont rien trouvé du tout. Ils en concluent que les anciens Bretons disposaient déjà, il y a 5000 ans, d'un réseau Wifi. »

Bah, si j'ai réussi à te faire sourire, c'est déjà, petit scarabée!!!
Bizzzzz,
Alexandra

Miss Tiny , le 05/12/2007 23:47  

Je me remet de la blague d'Alexandra...Zen? pourquoi faire? là où est la vie, le Zen est rare, ou en soi...pour de vrai ou pour de faux; mais ne jamais se priver d'une bonne soupe.

Tifenn , le 06/12/2007 16:16  

Persevere dans la preparation des soupes Tibetaines et l'illumination tu atteindras.
Vieux proverbe lamaique.

Gracianne , le 10/12/2007 14:37  

et ça a marché ta soupe, pour ta paix intérieure ? Non parce que...

annie dedicacessen , le 10/12/2007 17:32  

On peut boire la paix intérieure à coup de cuillère à soupe? Ca m'intéresse, t'en aurais une pleine bouteille?

Marie, Paris , le 14/12/2007 14:07  

miammmmmmmmmmmmmm c'est tellement le genre de trucs que j'ai envie de manger en ce moment!

lucie beluga , le 14/12/2007 22:49